La Fraternité de CL - Ce qu'est CL

La Fraternité de Communion et Libération

Parmi les associations et groupes issus du mouvement Communion et Libération, la Fratertnité de Communion et Libération est la plus représentative du charisme reçu par don Giussani. C’est Association universelle de fidèles reconnue au cours des années quatre-vingts. La première reconnaissance officielle date du 11 juillet 1980, avec la signature de monseigneur Matronola, Abbé de Montecassino (Italie) ; puis le 11 février 1982, par le Conseil pontifical pour les Laïcs. Elle concerne des adultes qui, librement, s’engagent à vivre à la suite du Christ [Sequela Christi] et de l’Église selon la méthode transmise par le fondateur.

Dans la lettre envoyée à don Giussani, à l’occasion du vingtième anniversaire de la reconnaissance, Jean Paul II résumait le but de la Fraternité par es mots : « En retournant par la mémoire à la vie et aux œuvres de la Fraternité et du mouvement, on est d'abord frappé par l'engagement à se mettre à l'écoute des besoins de l'homme d'aujourd'hui. L'homme ne cesse jamais de chercher. (…) Le mouvement a donc voulu, et veut indiquer non pas un chemin, mais le chemin pour parvenir à la solution de ce drame existentiel. Ce chemin, combien de fois l'avez-vous affirmé, c'est le Christ. Il est le Chemin, la Vérité et la Vie, qui rejoint la personne dans sa vie quotidienne. La découverte de ce chemin advient généralement grâce à la médiation d'autres êtres humains. Marqués du don de la foi par leur rencontre avec le Rédempteur, les croyants sont appelés à se faire l'écho de l'évènement du Christ, et à devenir eux-mêmes "évènement" ».

Vers le milieu des années soixante-dix, certains membres de CL (les ciellini), alors qu’ils terminaient leurs études universitaires, désiraient approfondir dans la fidélité au charisme leur appartenance à l’Église dans la condition de la vie adulte, pour grandir en tant que personnalité chrétienne mûre. Comme l’affirmait Jean Paul II en 1998, lors de la rencontre avec les mouvements ecclésiaux Place Saint Pierre : « On ressent donc avec urgence la nécessité d'une annonce forte et d'une formation chrétienne solide et approfondie. Nous avons besoin aujourd'hui de personnes chrétiennes mûres, conscientes de leur identité baptismale, de leur vocation et de leur mission dans l'Eglise et dans le monde! ». C’est pour cela que la Fraternité existe.

Fondée par don Giussani et présidée par lui jusqu’à sa mort, la Fraternité est actuellement guidée par le père Julián Carrón, élu président le 19 mars 2005 par la diaconie centrale comme successeur du fondateur. Le 8 mars 2008, ce mandat étant arrivé à échéance, la Diaconie centrale a reconfirmé sa nomination à la présidence de la Fraternité pour les six années à venir. Le 29 mars 2014, le mandat de six ans prévu par les statuts étant arrivé à terme, la Diaconie a réélu Don Carron Président de la Fraternité pour une durée de six ans .

Aujourd’hui, la Fraternité rassemble dans ses groupes, répartis dans tous les continents, près de 65 000 personnes adultes qui s’engagent sur le chemin vers la sainteté, reconnue comme but de l’existence et de l’amitié réciproque. L’adhésion à la Fraternité prévoit une règle essentielle de l’ascèse personnelle, des moments de prière quotidienne, la participation à des rencontres de formation spirituelle dont les Exercices spirituels annuels, les retraites, et l’engagement à soutenir des initiatives caritatives (y compris sur le plan économique), missionnaires et culturelles promues et soutenues par la Fraternité elle-même.

© Fraternità di Comunione e Liberazione. CF 97038000580 / Webmaster / Note legali / Credits