Religieuses missionnaires de Saint Charles Borromée - La fécondité du charisme

Religieuses missionnaires de Saint Charles Borromée

Les religieuses missionnaires de Saint Charles Borromée se constituent en 2004. Rachele Paiusco, suivie par d’autres jeunes filles et mue par la rencontre avec la fraternité sacerdotale des missionnaires de Saint Charles Borromée, a voulu partager la vie et les idéaux de celle-ci en vivant en communion avec elle. Depuis le début, une petite communauté animée par ce même désir prend forme.

Le 25 mars 2007, cette communauté reçoit sa première reconnaissance diocésaine obtenant le statut d’association diocésaine privée de fidèles de l’évêque du diocèse de Porto-Santa Rufina, Mgr Gino Reali. C’est ainsi que naissent les religieuses missionnaires de Saint Charles Borromée, guidées par le père Paolo Sottopietra en tant que supérieur général ainsi que par Mgr Massimo Camisasca.
Les religieuses missionnaires de Saint Charles désirent servir le charisme de don Giussani en vivant la mission dans le monde entier, en communion et dans l’amitié avec la fraternité Saint Charles Borromée, en travaillant avec elle en communion d’esprit et d’intentions, en collaborant dans les lieux où cela sera possible.
Le 25 mars 2011, devant Mgr Gino Reali, sœur Rachele est la première à prononcer les vœux perpétuels et, à cette occasion, les missionnaires sont reconnues association publique de fidèles.

La mission est conçue comme un témoignage de la beauté, de la vérité et de la liberté vécues grâce à la rencontre avec le Christ et à la familiarité vécue avec Lui. Pour donner au Christ leur vie, les religieuses missionnaires de Saint Charles font vœu de chasteté, de pauvreté, d’obéissance et portent un habit qui rappelle Celui auquel elles appartiennent.
Les religieuses missionnaires de Saint Charles entendent vivre leur vie dans l’adoration et dans la charité, certaines que ce n’est que dans un rapport vécu avec le Christ dans le silence, dans l’adoration, dans la vie au sein de la maison que peut naître le don de soi aux hommes.

Les religieuses missionnaires de Saint Charles travaillent dans le monde, où elles se consacrent à l’annonce du Christ présent et à éduquer à la foi, en se rendant disponibles à aller partout où les besoins de l’Église et du mouvement Communion et Libération requièrent leur présence, en exerçant des responsabilités et des professions qui peuvent servir à ce but, dans les écoles, dans les hôpitaux, dans les paroisses et dans les œuvres de charité.

En ce moment, les religieuses missionnaires de Saint Charles Borromée sont 21. Elles sont présentes en Italie et en Afrique. À Rome, où se trouve leur maison de formation, elles travaillent dans plusieurs paroisses de la ville avec les prêtres de la fraternité Saint Charles Borromée. Depuis le 10 décembre 2012, deux maisons se sont constituées : une à Reggio Emilia, au service de Mgr Massimo Camisasca, et une à Nairobi au Kenya

Dans leur maison de formation, les religieuses missionnaires commencent à vivre ce qu’elles seront appelées à vivre dans chacune de leurs maisons en mission. La prière, la vie commune et l’étude constituent les piliers de la vie en tant que chemins privilégiés pour approfondir la connaissance du Christ, de sa vie et de sa parole.
Le 31 mars 2013, le jour de Pâques, Mgr Gino Reali approuve les nouvelles Constitutions des religieuses missionnaires de Saint Charles et nomme sœur Rachele Paiusco supérieure générale et Mariagiulia Cremonesi vicaire générale.

Pour en savoir plus : www.missionariesancarlo.org

© Fraternità di Comunione e Liberazione. CF 97038000580 / Webmaster / Note legali / Credits