Banque Alimentaire - Des adultes en action

Banque Alimentaire

Les « Food Banks » américaines ont commencé à se constituer à la fin des années soixante grâce à l’exemple de John Van Hengel qui, le premier, s’est occupé de distribuer de la nourriture récupérée dans les supermarchés et les restaurants à Phoenix. Aujourd’hui, on compte plus de 200 banques alimentaires aux Etats-Unis. L’expérience italienne est née lorsque Diego Giordani, un ami de Communion et Libération, transféré à Barcelone et engagé dans la banque alimentaire locale, communiqua l’idée à Giorgio Vittadini, alors président de la Compagnie des Œuvres.
Mais ce n’est qu’après la rencontre à Milan entre le Chevalier Danilo Fossati, fondateur de Star, et Mgr Luigi Giussani, que se constitua la première Banque Alimentaire (en Italie) ; l’expérience s’est ensuite développée jusqu’à impliquer tout le territoire italien.

Actuellement la Fondazione Banco Alimentare Onlus [Fondation Banque Alimentaire, organisation à but non lucratif d’utilité sociale] guide et coordonne le Réseau Banque Alimentaire d’Italie, constitué de 20 Associations Banque Alimentaire dont les sièges sont répartis dans différentes régions : Lombardie, Piémont (2 sièges), Val d’Aoste, Ligurie, Vénétie, Frioul Vénitien-Julienne, Trentin Haut-Adige, Emilie Romagne, Toscane, Ombrie, Lazio, Marches, Abruzzes, Pouilles, Campanie, Calabre, Sardaigne et Sicile (2 sièges).
La Fondation est membre de la Fédération des Entreprises Sociales - Compagnie des Œuvres et également de la Fédération Européenne des Banques Alimentaires (FEBA) à laquelle participent 18 nations. Depuis 2003, la Fondation coordonne le développement de banques alimentaires au Brésil, Paraguay, Chili et Argentine.

La mission de la Banque Alimentaire est de recueillir les excédents alimentaires (nourriture en excellent état qui, pour différentes raisons de marché, ne peut être mise en vente et est donc destinée à la destruction) provenant de l’Union Européenne (à travers AGEA et l’organisation Risi), des industries de la filière agro-alimentaire (programme Insieme c’è più giusto), de la grande distribution organisée (programme Pronto Fresco) et de la restauration (programme Siticibo), pour les distribuer gratuitement à des organismes et des associations caritatives conventionnées qui opèrent déjà sur le territoire italien pour accueillir et assister durablement des pauvres et des marginaux.

Le geste de charité le plus visible en Italie est la Journée Nationale de la Collecte Alimentaire, pour laquelle des milliers de bénévoles demandent aux clients, dans les supermarchés de tous les pays, de faire des courses pour les plus pauvres, les nécessiteux. Lors de la première édition en 1997, 1 600 tonnes d’aliments avaient été recueillies, pour dépasser ces dernières années les 10 000 tonnes, grâce au travail de plus de 100 000 bénévoles mobilisés pendant toute la Journée.
La Collecte se déroule toujours le dernier samedi de novembre, en même temps que toutes les Banques Alimentaires appartenant à la Fédération Européenne des Banques Alimentaires. L’Association Italienne des Chasseurs Alpins, la Société Saint Vincent de Paul et la Fédération de l’Entreprise Sociale - Compagnie des Œuvres collaborent à cette Journée, de même que de très nombreuses associations bénéficiaires des activités quotidiennes de la Banque.

Visitez le site : www.bancoalimentare.it

© Fraternità di Comunione e Liberazione. CF 97038000580 / Webmaster / Note legali / Credits