28 janvier 2015 - Lettres de Julián Carrón

28 janvier 2015

En vue de l'audience du 7 mars 2015 avec le Pape François

Milan, le 28 janvier 2015

Chers amis,

comme vous le savez désormais tous, le pape François a accueilli notre demande d’une audience sur la place Saint-Pierre à l’occasion des dix ans de la mort de don Giussani et des soixante ans du début de notre mouvement. Ce geste de paternité de la part du Saint- Père emplit notre vie d’une telle gratitude que nous ne voudrions pas arriver à cette rencontre avec lui sans être dans un état d’esprit approprié. C’est pourquoi, dès maintenant, je vous invite à prier personnellement et ensemble l’Esprit pour qu’il nous prépare à ce grand évènement, afin que chacun de nous puisse être dans les meilleures conditions pour accueillir ce que le Pape voudra nous dire pour le chemin personnel et communautaire qui nous attend.

Nous avons tous été éduqués à reconnaître dans la personne de Pierre le fondement de notre foi. « Le visage de cet homme [Jésus] est aujourd’hui l’ensemble des croyants, le Corps mystérieux, également appelé “peuple de Dieu”, dont la conduite est garantie par une personne vivante, l’Évêque de Rome » (don Giussani). Nous sommes heureux de pouvoir exprimer au successeur de l’Apôtre tout notre dévouement et notre gratitude pour la manière dont il soutient notre foi chaque jour, par son témoignage continuel et à travers son magistère si pertinent face aux défis du présent.

Sans sa personne, dans laquelle se manifeste de manière éminente la succession apostolique, notre foi serait destinée à succomber au milieu des nombreuses interprétations du fait chrétien engendrées par l’homme. Il faut une grande simplicité pour reconnaître et accepter que la vie de chacun de nous dépend du lien avec un homme en qui le Christ témoigne de sa vérité pérenne dans l’aujourd’hui de tout moment historique ! Et le fait que tout tire sa consistance du lien avec la fragilité d’une seule personne, choisie pour cette mission, semble bien disproportionné! Pourtant, chacun de nous constate dans son expérience que sa propre vie s’épanouit dans la mesure où il le suit ; ce fait est la principale ressource pour notre adhésion inconditionnelle au Pape, qui ne peut que s’exprimer dans la demande sincère et humble de le suivre simplement, tant nous sommes convaincus qu’en le suivant nous suivons le Christ.

Plus je me plonge dans ces réflexions, plus ma pensée se tourne vers don Giussani, qui nous a éduqués à regarder le Pape pour son importance unique dans notre vie. Avec les années grandit la gratitude que nous éprouvons pour le don de sa personne, pour son témoignage et pour son dévouement total qui accompagne chacun de nous pour qu’il puisse mûrir toujours plus dans la foi. C’est ainsi qu’il nous a entraînés vers le Christ, Le rendant toujours plus fascinant, jusqu’à en faire la Présence la plus chère dans notre vie. Le temps qui passe, les circonstances historiques qu’il nous arrive d’affronter, notre disponibilité à nous laisser “guider” par don Giussani, tout cela accroît de plus en plus son autorité pour nous. En vivant intensément le réel dans lequel il était plongé, il a anticipé des jugements et nous a offert des indications précieuses pour affronter des questions et des situations qui sont maintenant sous les yeux de tout le monde et que nous ne pouvions pas imaginer avant. Comment ne pas vivre ce dixième anniversaire de sa mort en débordant de gratitude à son égard, parce qu’il nous a introduits dans une plénitude de vie que nous n’aurions même pas imaginée sans lui !

Pour que suivre le charisme qui nous a fascinés devienne en nous toujours plus fidèle, il nous faut marcher à la suite du Pape et des évêques unis à lui. Voilà pourquoi nous allons à Rome. Non pour une rencontre commémorative, mais uniquement pour le désir d’apprendre du pape François comment être chrétiens dans un monde qui se transforme si rapidement. Je suis sûr que la connaissance qu’a le Pape de don Giussani à travers ses écrits lui permettra de nous offrir des indications de jugement, des orientations et des suggestions conformes à notre chemin.

Je vous prie de demander tous les jours à Marie que chacun de nous soit prêt à recevoir chacune des indications que le Pape nous donnera, afin de pouvoir continuer à vivre de plus en plus le charisme qui nous a saisis, pour que puisse s’accomplir le but pour lequel l’Esprit l’a suscité en don Giussani : rendre présente la fascination du Christ, son attrait unique, dans toutes les périphéries – c’est-à-dire dans tous les milieux de vie – à travers la matérialité de notre existence. « Le Christ m’attire tout entier, tant il est beau ! » (Jacopone da Todi).

Je vous demande également de continuer à prier chaque jour pour le Pape, selon ses intentions.

Avec une profonde amitié

Père Julián Carrón

© Fraternità di Comunione e Liberazione. CF 97038000580 / Webmaster / Note legali / Credits